Elle est notre Mère à tous, la seule Révélation digne de Foi, l'Évangile de la Vie.


Cherchez les liens dans l'image
Que je t’aime Nature, que je t’aime à l’état pur
Préservée de la main des humains
Loin de leurs sombres desseins
Tu es pour moi la seule révélation divine à l’état pur

Je précise ici ma pensée, par le postulat suivant :
S'il existe une ou plusieurs divinités à l'origine de l'univers, elle est la seule Révélation incontestable, continue et personnelle.

La Nature est un livre ouvert qui nous raconte notre histoire, l'histoire de nos ancêtres, l'histoire de toutes les formes de vie, l'histoire minérale... Notre Terre-mère nous raconte comment elle a donné la vie et comment la vie s'est développée, du fond des océans au sommet des montagnes.
 
“La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.”

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal (1869), Correspondances



Pour ma part,  il s'agit de vivre en harmonie avec la Nature.

Aussi  j'aime me balader dans les forêts et particulièrement quand elle est sauvage, ce qui ne se trouve plus guère qu'en des régions isolées et dans certains coins de montagne. Partez à la découverte des sources au fond des forêts, suivez les jusqu'aux lacs ou marais que leurs ruisseaux traversent.


Forêts,
sources,
lacs et marais,
nos randonnées



 Hélas l'homme "moderne" assoiffé d'argent et de pouvoir passe son temps à détruire les forêts. Quand on détruit une forêt, on programme un désert...


!!! Les forêts vierges tropicales sont en danger, en particulier la forêt amazonienne, la forêt et tous les êtres vivants qu'elle abrite.!!! Page dédiée aux indigènes d'Amérique du Sud, appelés aussi amérindiens.




Page vers ceux qui savent écouter la voix de Gaïa.


Les enseignements de Gaïa


La beauté de la Nature c'est aussi sa diversité : couleur, taille, force, durée de vie : rien de pareil. 
La Nature crée des différences : elle n'a rien voulu d'identique : deux flocons de neige sont toujours différents, et pourtant il en existe des milliards.
(L’assemblage de ces cristaux dépend essentiellement des températures. La seule caractéristique commune à tous les cristaux est la structure hexagonale liée à l’angle de 120° de la molécule d’eau.).
La Nature crée des inégalités : dans un pommier (traditionnel) aucune pomme n'a la même taille que l'autre, tout dépend de son emplacement dans l'arbre ; dans une meute de loup, il y a un loup dominant qui sera le chef de la meute ; les humains n'auront pas exactement les mêmes capacités suivant leur ethnie et au sein d'une même ethnie on trouvera des nains et des géants, des très intelligents et des très sots.
L'uniformité totale ne serait même pas obtenue par métissage, seulement par clonage, ce dont rêvent les forcenés de la mondialisation

"Les civilisations sont à l'image des territoires vivants dans lesquels elles plongent leurs racines : diverses. Cette diversité culturelle est menacée comme la diversité biologique, parce que certaines civilisations, convaincues de leur supériorité, prétendent occuper tout l'espace en déclarant leurs valeurs universelles (...) L'attachement à une communauté identifiée par son parler, ses traditions, ses savoir-faire, son histoire, l'amour d'un territoire qui exprime, par ses paysages, l'âme de cette communauté, est une dimension fondamentale de la personne humaine. Le déracinement est un drame, une source de déstabilisation psychologique et de difficultés existentielles. Le premier droit fondamental de la personne est de posséder une identité et celle-ci se confond avec celle du groupe humain auquel on appartient" Antoine Waechter (Dessine-moi une planète).

Mais pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, une génération a livré à ses enfants un monde pire que celui dont elle avait hérité.

 “On peut se demander si l'humanité a avantage à connaître les secrets de la nature, si elle est mûre pour en profiter ou si cette connaissance ne sera pas nuisible.”
Pierre Curie

Il est plus que jamais urgent de défendre le capital santé que représente la Nature qui nous entoure, je pense plus particulièrement à mes frères les animaux en voie de disparition que l’on chasse trop souvent à tort et à travers, à mes frères les arbres que l’on brûle et coupe presque toujours sans discernement.

Un vieux proverbe est plus que jamais d'actualité : "Science sans conscience n'est que ruine de  l'âme" disait François Rabelais...  mais si  au  XVIème  siècle  l'absence de conscience  ne causait que la ruine des humains comme il fut le cas lors des guerres de religions qui suivirent, de nos jours le risque de ruine s'est étendu à la planète entière, à tous les êtres vivants...  Je vous propose  en écho un aphorisme
"Les sciences sans philosophie ruinent  l'humanité, portent atteinte à la biodiversité et détruisent les équilibres naturels".

Mais  il y a pire que l'absence de philosophie : la volonté de domination d'individus en proie à un égoïsme cynique, inhumain et sordide, le plus souvent à la tête des banques centrales et des multinationales et soutenus par de gros actionnaires complices. À titre d'exemple : la banque centrale européenne et la multinationale Monsanto. C'est aussi le cas des organes de la mondialisation comme l'OMC, le FMI et la banque mondiale qui prétendent vouloir venir en aide aux pays pauvres mais qui dans les faits imposent une mondialisation capitaliste spéculative ultra-libérale. Le capitalisme spéculatif, comme le communisme, n'aura jamais de "visage humain" mais au mieux un masque pour cacher sa monstruosité. Je précise "spéculatif" car le capitalisme d'investissement,  lui, est légitime.

On en arrive à penser que :

 “En permettant l'homme, la nature a commis beaucoup plus qu'une erreur de calcul: un attentat contre elle-même.”
Emil Michel Cioran
De l'inconvénient d'être né (1973)

« La croyance selon laquelle l'homme peut gérer la Terre et améliorer la Nature est l'ultime expression de sa vanité, mais elle a de profonde racines dans le passé et elle est presque universelle. »

Rene J. Dubos, (1901-1982), Courtisons la Terre, 1980, collection Laurance Pernoud, Stock,Paris

En effet, dans la Bible, au début du livre de la Genèse, le dieu des hébreux ordonne à l'homme de dominer la Nature, je ne vois pas ici la parole d'un dieu mais un vice ancré dans la tradition orale où l'homme justifie lui-même sa folie des grandeurs devient alors une vermine (encore qu'une vermine peut être un parasite utile).

Pourtant l'homme est un mâle nécessaire dirait la femme :-)) et mâlheureusement il ne voit pas plus loin que le bout de sa queue.
Au travers de l'espèce humaine Gaïa expérimente le libre arbitre mais l'homme en fait trop souvent mauvais usage.

ça serait risible si des crimes n'étaient pas en train d'être commis






2012 année de destruction de la forêt
et des emplois
2011 année de destruction de la forêt


infos Terre Sacrée






LES CRIMES CONTRE LA NATURE (ils portent atteinte à toutes les vies, y compris la nôtre).
- les OGM organismes génétiquemen
t modifiés
- les tortures et les ma
ssacres d'animaux
- les Grands Projets Inutiles

NON à l'aéroport de Notre-Dame des Landes
Le site de l'ACIPA


Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est  un exemple de grands projets inutile :
- inutile car il y a déjà un aéroport à Nantes et un autre à Angers (en sous-emploi)
- très coûteux : près de 950 millions d'euros avec les infrastructures autour
- très destructeur d'une zone humide précieuse et d'espèces animales rares

et qui ne sera jamais rentable car ce n'est pas l'aéroport qui attire les entreprises : la preuve : l'aéroport d'Angers avait été construit avec la promesse d'un futur pôle économique d'excellence : maintenant les habitants d'Angers paient tous les ans le déficit...
La France est en train de devenir un désert industriel et les aéroports existant non pas ralenti le processus !
OUI au bocage
Collectif d'élu-e-s doutant de la pertinence de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes






LES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ

Attention ! certaines images peuvent choquer par leur violence.




Principales sources du mal :

Si l'amour est la source du bien, l'insensibilité envers la souffrance des autres est la source du mal (l'abscence de compassion)



anesthésie
apathie
aridité
cruauté
dessèchement
dureté
endurcissement
esprit
froideur
glace
indolence
insensibilité
sécheresse

Il n'y a point de blessure plus cruelle que celle qui est faite au cœur d'une mère par l'indifférence de ses enfants (Chênedollé, Journal,1833, p. 167)
(On peut en dire autant pour un père et j'en sais quelque chose)
L'accumulation superflue de richesses est le fait des égoïstes. L'égoïsme est l'un des nombreux défauts de la nature humaine très imparfaite.

La capitalisation de l'argent donne toujours plus de pouvoir, or les hommes corruptibles sont trop nombreux et les incorruptibles sont trop rares.



coccinelle qui trotte



voir l'introductionintroduction Le Refuge des Poètes Entrée du Manoir  donnez votre avis La Bibliothèque Le Café Philo La Nuit Liens
Ajouter ce site à vos favoris   - amour-nature-poesiecopyrigth France