D'où ? pourquoi  ?

Quel est le sens de la vie ? La même question pour tous, une réponse différente pour chacun, car nous ne naissons pas réellement égaux, pas libres non plus (éducation / conditionnement), nous ne naissons pas dans le même milieu, nous ne reçevons pas la même éducation, nous vivons des expériences semblables, mais d'autres bien différentes. Aussi je ne peux que vous proposer ma réponse comme une piste pour votre réflexion. Sachez que je suis ouvert au dialogue.

La Nature donne le sens de la Vie

L'Amour donne l'envie de Vivre 

La poésie chante la Vie

Notre Terre-Mère a structuré la vie en écosystèmes où la prédation assure l'équilibre. Malheureusement l'Homme moderne avide de pouvoir est devenu un prédateur insatiable, cupide et souvent un savant fou. La Nature nous offre de quoi vivre, aussi respectons-la. J'essaierai de vous partager tout celà sans masque et sur les ailes la poésie.

« Art. Négation de la finitude humaine.
Vivre sans masque est désir de beauté.»
extrait de "Semences"
Par Cristina Castello

Pages de Vie

Elles sont là comme le cri du nouveau né, avec la colère de l'être et l'espérance du devenir...
Elles sont là comme une insulte à rien... comme pour tout vous dire.
Elles ont de l'ordre dans leur désordre comme du chaos naît la vie...

Pages de vie au travers mon premier blog, conservées ici depuis la fermeture de Lycos.

Et le temps... qui n'a jamais le temps d'attendre, qui nous tient en esclavage, que je laisse passer dans ma vie comme un pont laisse couler l'eau du grand fleuve qui emporte tout en ses eaux d'éternité qui emporte tous ceux que l'on aime...  

I
Pourquoi le temps et l’argent font-ils si bon ménage ?
Moi qui n’aime ni le temps ni l’argent,
je suis la triste victime de l’un et de l’autre.
Ronde sinistre arrête-toi donc un instant !
Non je ne veux plus que tu comptes mon âge !
Pris à ton piège, je serais ton otage
monnaie de partout et de nulle part...
Avec tous ceux que tu détruis,
Les êtres des forêts ou ceux des océans
je veux faire bande à part,
homme sauvage, reprendre mon élan,
vivre à l’abri du chêne,
y attendre la nuit,
enfin libéré de ces chaînes
inhumaines d’or et d’horloges.
Fleurs je ferai votre éloge,
Grâce à vous je suis devenu sage.




Il est des jours, il est des nuits où le fleuve en crue arrache par violents courants les piliers du pont, la raison et la paix nous laissant insensés en guerre avec nous-mêmes. Il est des jours, il est des nuits où l'on cherche désespérement qui l'on est pour se reconstruire, pour retrouver la paix. 



fenetre_ravage
Passez par ici  Entrez sans frapper



Accueil Pour accéder à toutes les pages...Entrée du Manoir  les échanges enrichissentdonnez votre avis mes écrits et ceux des autresLa Bibliothèque idéaux et opinions à débattreLe Café Philo La nuit tout est différentLa Nuit des tas de pistes à suivreliens 

Ajouter ce site à vos favoris   amour-nature-poesie  copyrigth France